Focus

//
6 April 2017

Quand le rap français chante la prison

On Mouv'

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Sans doute le plus subtil de la liste. Concrètement, le MC ne dit à aucun moment qu’il a été incarcéré et objectivement les moins attentifs pourraient même croire qu’il utilise la thématique de l’enfermement comme une image, pour montrer que même dehors, l’homme reste mentalement enfermé. C’est effectivement le cas, mais tout au long du texte, des double-sens et indices pullulent : « l’isolement, je m’y suis mis tard », « il m’arrive de bouffer avant 19h, de prendre 2-3 douches par semaine » « tout ne tient qu’à un yoyo » « mon cœur attend des nouvelles du greffe »… Jusqu’au titre, puisque Bonne Nouvelle est le petit nom de la maison d’arrêt de Rouen, précisément celle où le rappeur a été contraint de faire un petit tour dans une autre vie.